accueil > Balades > Evénements > Les Sorties, Stages, WE
Elsa_B de Miss’ile avait proposé via OVS / Facebook de participer au Raid Vendée Nature, une des 7 étapes officielles de l’AF3V FFRS. Parmi ce groupe se trouvaient plusieurs patineurs de MCR. (et rebelote pour ceux qui souhaitent participer au GROL les 6 et 7 juin 2009 ou au Marne Roll Express du 14 juin http://www.rando-verte.com/) A Batz sur Mer entre La Baule et le Croisic {JPEG}

Quelques-uns des 91 participants :

Les tournesols de Cergy {JPEG} - Elisabeth (organisatrice Miss-Ile et OVS)
- Arno2 (conducteur)
- Alain et Philippe Viennois (le binôme infernal)
- Meopa (OVS Superrideuse)
- Djipe (ex OVS aujourd’hui CTV), Delphinette, Vincent_SSP, Olivier Powerslide,…
- Gandalf
- Le club roller de Saint Quentin rencontré l’an dernier à Bruges
- Bruno le ché de PTRoll qui fait Paris-Strasbourg en juillet
- Les Tournesols Zone4 de Cergy
- Les hérissons
- et de nombreux patineurs des clubs de Nantes, Angers, du Mans, de la Somme, du May,…

36 staffeurs organisateurs en provenance de 6 clubs de la région dont Luçon, Saint-Sébastien et Les Herbiers.

Jeudi 21 mai :

RDV Rando Sauvage {JPEG}
- 12h30 : RDV officiel chez Arno2 avec par ordre d’arrivée à La Défense Meopa, Gandalf et Elisabeth
- 14h : Départ pour Nantes
- 18h30 : Arrivée à Nantes

Nous retrouvons sur place à l’hôtel Olivier, Djipe, Delphinette et Vincent qui étaient parti plus tôt.

Petite rando sauvage de 12 km organisée par (Elisabeth sur l’Ile de Nantes) avec passage devant le Grand Elephant des machines de l’ile et le hangar à bananes Les éléphants de L’île de Nantes {JPEG}
Elisabeth devant le BusWay davent le Lieu Unique {JPEG} Passage sur la rive sud de Nantes, sur la BusWay puis devant le Chateaux des Ducs de Bretagne
Petit resto sympa dans une crêperie du quartier Bouffay.
RDV avec les patineurs OVS Nantes à 20h30 pour une rando sauvage de 25 km dans Nantes (la rando officielle de Nantes est le jeudi mais en ce jour de l’Ascension, la rando est maintenue en l’absence d’encadrement de la police).

61 patineurs au total, rythme assez rapide.

Dans Nantes {JPEG}
Rando menée par Gérard, le président de Nantes Roller

Jeux de balle dans la rando

Parcours au début assez proche de la rando d’Elisabeth, on se dirige ensuite vers la rive sud, Rezé et Trentemoult, charmant petit village de pécheurs.

Petite montée permettant aux p’tits jeunes du coin de dégouter Arno2.

Quelques tours sur l’anneau de vitesse de Bouguenais.

Retour sur Nantes en suivant la ligne de tramway.

Option plus liquide au Lieu Unique (ancien siège de Lefèvre Utile cad les biscuiteries LU)

C’est le lieu de RDV habituel des patineurs nantais après la rando.

Elisabeth devant le BusWay davent le Lieu Unique {JPEG}

Vendredi 22 mai :

Djipe et Delphinette premiers couchés mais derniers levés.

P’tit déj sur les hauteurs du centre ville de Nantes « Chez les filles ».

Très copieux, tarifs de province.

Après les hésitations de la veille, une majorité se dessine pour passer la journée à La Baule et non à Pornic où la piste Vélocéan serait plus adaptés au vélo qu’au roller.

Arrivée à La Baule.

Coca sur le port du Pouliguen.

La Baule {JPEG}
A Batz sur Mer entre La Baule et le Croisic {JPEG} Delphinette décide le temps d’une journée de troquer ses rollers contre un vélo.

Aller-retour en bord de mer entre le Pouliguen et Pornichet, menée par

Vincent qui après une vingtaine d’été passé à La Baule connaît très bien le coin.

Crèperie au Pouliguen.

Les warriors décident de patiner l’après-midi malgré la chaleur torride jusqu’au Croisic portant leur performance du jour à 38 km de roller. Paysage de la cote sauvage (moins urbanisé que La Baule)

Bain de soleil sur la plage pour les moins téméraires. Retour Nantes.

Quelques difficultés d’orientation pour Elisabeth sur le chemin de la gare.

Meopa et Zaza quittent donc Nantes pour Montaigu. (LDDC ?)

Vincent passe la soirée chez un ami nantais.

Restaurant "La Reine Margot" dans la très animée rue de la Juiverie à Nantes pour les 5 autres. (et oui, on commençait à saturer des crèperies). La qualité compense largement la lenteur du service.

Note : il existe également une voie verte roller qui relie La Baule à la ville médiévale de Guérande

Note2 : la Vélocéan de Pornic est KO pour le roller

Samedi 23 mai :

Voie verte du coté d’Aizenay {JPEG} Après un déluge de type 16h05 circuit Carole 2008, nous regagnons le camping de Saint Jean des Monts. Arrivée à 11h00.

Repas pour sportif (pates, fruits,…) avec les autres patineurs du Raid Vendée Roller.

Départ en bus pour Aizenay où nous retrouvons Elizabeth et Meopa au début de la voie verte.

Direction Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Parcours campagnard sur la voie verte, 3 km de gratton, quelques descentes et petits accidents. Le groupe de 91 patineurs reste uni.

Ravitaillement tous les 15 km (parfois en plein soleil)

Arrivée à Saint-Gilles où la police municipale bloque quelques rond-points.

Goûter au skatepark en présence de Monsieur le Maire.

Excellent revêtement roller à Saint-Gilles.

Arrivée au camping de Saint-Jean de Monts.

Curacuo en apéro puis salade crétoise + paella + panna cotta

Elisabeth fait la promotion du calendrier Miss-iles, Alain nous explique pourquoi il ne faut pas porter le GSM d’un ami.

Les filles mettent l’ambiance dans le minibus qui mène au gite.

Du Coté de Saint-Gilles Croix de Vie {JPEG}

Dimanche 24 mai :

Le Pont de Noirmoutier {JPEG} Lever à 6h du matin.

Petit-déjeuner.

Roulage dans la fraicheur matinale jusqu’à la Barre de Monts.

Passage du pont de Noirmoutier (une petite montée + une petite descente).

Roulage jusqu’à La Guérinière.

Repas du midi très complet sur le site où s’entraine le roller hockey club local.

- Dégustation d’huîtres (Meopa en est experte).

- Sieste pour les uns, plage et bain de pied pour votre rédacteur.

Pause à la Guérinière {JPEG}
La Chaussée Jacobsen {JPEG} Derniers petits kilomètres dans l’après-midi pour rejoindre la ville de Noirmoutier-en-l-île.

Le raid se termine par un aller-retour sur la jetée de Noirmoutier (dite chaussée Jacobsen).

Pause méritée le long du château de Noirmoutier.

Retour en bus à St Jean de Monts.

L’équipe organisatrice indique un nouveau week-end l’an prochain.

Pause à Noirmoutier {JPEG}

Nos impressions sur ce raid  : Elle sont très positives à plusieurs niveaux : encadrement, repas, ravitaillement, parcours sans oublier la météo.

Certains comme Elisabeth ou moi ont pu cependant regretter que samedi et dimanche le coté « touriste » ait un peu été l’oublié du programme. Peu de piste en bord de mer. Les pauses sur la plage les pieds dans l’eau à La Guérinière ou la visite de Noirmoutier étaient en off programme.

A Bientot pour les prochaines rando verte

revenir rubrique Les Sorties, Stages, WE