accueil > Conseils > Conseils techniques et pratiques

Aujourd’hui dans la premiere partie technique de Mardi c’est roller, nous allons parler de la POSITION DE SECURITE en rollers (c’est du plagiat mais c’est pas grave ...)

Avant d’avancer : La position de sécurité (tibia languette) :

Cette position vous permettera d’effectuer toutes les techniques avec un maximum d’aisance et de sécurité. Elle est la base du patinage vous devez l’assimiler avant de vous lancer dans des apprentissages plus sophistiqués.

- Les pieds sont parallèles, écartés à la largeur du bassin.
- Les genoux légèrement fléchis servent d’amortisseurs et évitent le déséquilibre arrière.
- Le buste est droit, les épaules droites servent à se diriger.
- Les mains restent au niveau des hanches, jamais au dessus des épaules.

Les bras servent de balancier.

- Le corps est légèrement en avant.
- La tête est droite, le regard scrute l’horizon.

Vous êtes prêt à évoluer avec vos rollers. La flexion des genoux amène le nez, les genoux et les pieds sur une même ligne. Pour bien tenir la position de sécurité, n’hésitez pas à mettre vos tibias en contact avec la languette de vos rollers. Attention cependant à ne pas faire rimer "fléchi" avec "avachi"...

Exercice 1 :

Debout à l’arrêt, mettez-vous pieds parallèles, carres à plat, et faites rouler vos patins sur place en bougeant en alternance les pieds.

Exercice 2 :

Debout à l’arrêt, mettez-vous pieds parallèles. Faites rouler vos patins sur place en bougeant en alternance les pieds, carres internes puis carres externes. Ce qu’il faut éviter :
- rester les yeux rivés sur l’avant de vos patins.
- raidir les jambes.
- lever les bras au-dessus des épaules.

Avant de glisser : Position des pieds

La position des pieds est primordiale en patinage. Il existe plusieurs postures que vous adopterez en fonction de votre niveau et de la technique de patinage à réaliser. Ces postures prennent en compte l’écartement des pieds (supérieur, égal ou inférieur à la largeur du bassin) et leur position au sol (ouvert, parallèles ou fermés).

La posture en canard ou en V :

- Vous gardez les pieds ouverts à 90°.
- C’est la posture de base adoptée à l’arrêt.

C’est presque une position réflexe. Les talons se touchent presque et les pointes des pieds sont écartées d’environ 25 cm.Vous êtes pieds ouverts en position dite du canard ou 10h10.

La posture en A :

Les pieds très écartés, pour être très stable. C’est une position d’apprentissage extrêmement sécurisante. On la retrouvera pour la technique du chasse-neige. L’écartement des pieds dépasse la largeur des épaules avec appui sur les carres à plat ou sur les carres intérieures pour freiner.

La posture pieds parallèles :

L’écartement des pieds est égal à la largeur de votre bassin. L’appui se fait sur les deux patins parallèles. Cette position est la plus couramment utilisée, surtout pour les glissades.

La posture pieds en ciseaux :

La position, pieds décalés à la largeur du bassin, est une des plus pratiques. Elle est utilisée aussi bien pour descendre un trottoir, préparer un freinage en T que pour déclencher un virage... Vous êtes carres à plat, un de vos pieds se décale en avant, la roue arrière du roller avant est à peu près au niveau de la roue avant du roller arrière. L’écartement est égal ou inférieur à la largeur du bassin.

Demain, dans la rubrique technique du roller, nous parlerons des prises de carres !

revenir rubrique Conseils techniques et pratiques