accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-Rendu 2005

Ben ça a plutôt commencé difficilement. Le président était à la bourre, l’encapuchoné en retard et le Luc , il cherchait ses rollers (et il doit toujours les chercher car on ne l’a pas vu !)

Toujours est-il qu’à 20h40 ils étaient 2 !!

Un moment après est arrivée la Nathalie. Mais le temps qu’elle arrive à caser son casque dans sont coffre et à le fermer (le coffre pas le casque) il était 20h50. C’est à ce moment que sont arrivés la Sandrine et le David, à 20h52 exactement. Mais 10mn après il étaient prêts. De toutes façon on attendait encore le Michel. Lui non plus on ne l’a pas vu et là c’était plus embêtant car il devait porter une bouteille de vin ! enfin.... Quand on n’est pas sûr de venir on ne dit pas qu’on va porter du vin !!! de la nourriture passe encore, mais du vin... ...

Enfin nous voilà parti vers Issy les moulineaux.

C’est un km plus loin environ que ça s’est produit. Un grand bruit de chute... le quartier en émoi.... Les sirènes commençant à hurler ( là je pense que c’est ce qu’il espérait mais c’est pas la réalité)... Et voilà ti pas qu’on retrouve le David aclaté dans un tas de cartons au pied d’une poubelle, pleurant non pas parce-qu’il avait mal mais parce que son roller droit était cassé ! Enfin, il se relève et la Sandrine toujours pratique (mais l’œil encore furieux de la maladresse de sa moitié) : Et ben tu n’as qu’a revenir à Alésia et nous rejoindre à Issy en scooter.

Et c’est la tête basse que nous le vîmes repartir seul, tandis que nous continuions notre folle randonnée.

Comme d’hab nous faisons confiance au président, mais comme d’hab notre confiance est mal placée et il se perd en arrivant ! enfin après trois tours d’Issy les moulinots nous arrivons place de la mairie où nous attend le prestigieux festival des arts numériques ouvert 24h sur 24. Premier contact qu’il disait enfin en ce qui nous concerne on peut ajouter premier et dernier car tout est fermé !

quelques tentes en plastic, 3 écrans où défilent des images numériques d’Issy les moulinaux, et quelques tables vides qu’on ne peut même pas utiliser pour l’option plus : c’est pas possible et on ne saura pas pourquoi.

Et c’est là qu’on voit que pour être président il faut quand même être manipulateur car je ne sais pas comment il a fait , mais comme on n’avait pas prévu de pain il s’est débrouillé pour que ce soit les filles qui aille en chercher à l’autre bout de la ville pendant que les deux garçons rescapés attendaient (sur un banc à coté des tables car les tables étaient toujours interdites) Il a quand meme pendant ce temps étalé la nappe sur une bordure et ce là lui a permis de reflechir à l’organisation des comptes-rendus ( on se demande pourquoi d’ailleurs car il ne les met plus en ligne !!) Enfin les filles sont arrivées avec le pain. Entre temps elles avaient récupéré David et son scooter en le faisant passer par tous les sens interdits possible mais sans réussir à lui faire rencontrer des policiers. Et on a pu célébrer l’option plus.

Coktail Méharée, terrine de fois de porc, rillettes de Montpon, cornichons, sardines à l’huile (sans beurre), salades composée à la sandrine. Avec pour terminer, une recette spéciale de café présidentiel. C’est une sorte de café au lait avec du cognac et du sucre. C’est pas mauvais d’ailleurs et en plus chaud ce qui était une bénédiction car le temps était assez frais. Le secret de la recette ? ben il faut arriver quand le thermos et dans le sac à en renverser la moitié un peu partout et ce qu’il reste est juste assez concentré pour avoir du goût.

Puis nous reprîmes le chemin du retour. Sans se tromper cette fois ou juste un peu. Le David sur son scooter et le Max éblouissant et laissant loin derriere lui les autres dans les montées.

Pour plus d’infos :
Site Web du festival 1er Contact 2eme Edition du 15 au 24 avril 2005
Itinéraire : Festival d’Art Numérique à Issy

revenir rubrique Compte-Rendu 2005