accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-Rendu 2005

Compte rendu de l’itinéraire : Les beaux quartiers

Départ à Duroc,

Le temps d’écouter les plaintes de tout le monde, une à une :
- oui, alors pour venir ici, il me faut au moins 2 heures...
- dis, elle est pas la ? hein, tu l’as eu ?! t’as des nouvelles ? on devrait peut-être l’appeler ? mais elle où, Pascaleu ? Voila c’est sur, Duroc, elle ne va jamais trouver.
- qui est le coupable, c’est à cause de qui ? pourquoi tu as choisi ce point de départ ?
- ...ouuups, j’ai oublié le fromage dans le frigo du boulot...[...]
- En plus, Queenie depuis qu’elle à nouveau canapé (il paraîtrait qu’il s’appelle Gary et qu’il est grant), elle ne vient plus. LaFreluq’ vient de se faire envoyer balader !
- Dad et Sandr’ ne sont pas là ? Ben voilà, on est à l’autre bout de monde y a plus personne...
- [...]...si j’avais eu le temps de repasser chez moi...[...]
- Comme on part une demi-heure plus tôt, moi, je n’ai pu préparer qu’une demi-salade...
- [...] je n’aurais pas oublié de mettre le fromage dans mes poches.

Et le temps de retrouver MLNI qui était cachée derrière sa cabine téléphonique et qui cherchait quasi-désespérément le groupe ;

On était enfin prêt, tous de bonne humeur pour le départ et on pouvait dire bonjour au nouveau de la semaine. Le seul qui n’avait pas râlé : Bruno (on en a même oublié de le faire poser sur un pied). Ce n’était pas non plus, le Bruno qui aurait dû être le Bruno de la semaine dernière.

JPEG

La première partie de la rando a roulé vite pour pouvoir détendre un peu tout le monde malgré les explications interneto-informico-mélinguo-listomatique du président sur l’allégement du processus de gestion de souscrivant au système de diffusion d’information relative à la communication organisationnelle de la randonnée.

Arrivé à quelques 5 minutes anté-Option Plus, face à une Tour Effel scintillante de milles feux, Sunra lâche : « On est déjà arrivé ?! Mais c’est une rando de vieux ? », alors qu’Olilo venait à peine d’établir un point de contact avec Pascaleu (nouvellement scooto-motorisée).

Le Président un peu vexé par cette remarque propose descendre le Troca par la droite et de le remonter par la gauche (pensant que personne n’aurait la mauvaise idée d’acquiescé une proposition aussi peu maligne ; 62m de dénivelé en 5min pour revenir au même point)...et Pa ! Ta ! Tra ! La Freluqu’ toujours en quête de démonstration rebelle vis-à-vis de l’équipe s’exclame : « Allez, on y va ! »

C’est comme çà, que la vision du beau scooter noir mate s’est assombri pour le plus grand désespoir d’ O. et que le magenta flamboyant s’est hissé sur le visage de MLNI.

Le team a profité de la bonne petite descente jusqu’au palais de Tokyo pour pouvoir retrouver son souffle et ses couleurs naturelles. C’est dans ce décor envoûté de musique easy-lounge et de table pour boire des Cocteau que Sunra a insisté : « Ah, c’est donc une rando de filles ! !! »

JPEG

« ...Mais c’est très très bien une rando de filles ». Suite à ces propos, nous sommes arrivés à la Tour Effel et nous avons célèbré l’Option Plus avec une demi-salade de betteraves, des fruits, des tomates, sans le moindre féculant et à peine deux bouteilles de vins. En bref, que des trucs bons pour la santé qui ne tiennent pas vraiment au corps. Mais heureusement, Bruno pour sauver la réputation de l’Option Plus, nous a sorti deux tranches de Chorizo que nous avons pu chaleureusement partager à tout les huit.
Et Olivier a couronné ce geste en proposant son super bon gâteau fondant au chocolat et à la poire qu’il ne faut pas mettre dans la main (c’est un gâteau qui fait rire dans la main).

Nous avons repris la rando avec un rythme accru. Olilo essayait de téléguider le scoot et ponctuait ces discutions de « On est bientôt arrivé ? On y est dans combien de temps ? On est ou ?! On va la perdre ! ». MLNI cherchait à regagner la tête du peloton pour diriger l’équipe vers les chemins les plus abrupts jusqu’à la place de Catalogne... Sunra ventait les mérites de notre rando.

Et après la dernière belle descente de Montparnasse nous avons rejoint Duroc, et, Pascaleu qui nous attendait pour nous prendre en photo, nous montrer son tout dernier scooter et aller boire une bière.

A la semaine Prochaine.

revenir rubrique Compte-Rendu 2005