accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-rendu 2008

Dès lundi soir la tendance est lancée « ça sent mauvais niveau météo pour demain », « oui mais les rando annulées, on sait faire » aller on prévoit d’une pierre deux coups : un lieu de rendez-vous avec une possibilité de plan B à proximité au cas où se serait la fête à la grenouille.

Mardi certain y croit encore «  il fait beau à partir de 14h, dixit météo France » mais d’autres déchantent « 13h30 il pleut à Asnières », no problem nous activons le plan B.

Entre ceux qui aimeraient venir mais qui sont pris ou qui sont trop loin et vont manger des pâtes, ceux qui n’avaient envie de rouler mais veulent bien manger, finalement sont présents Pierro, Nico & Macha, Olivier, Laurent & Caroline, Isa.

Mais ce n’est pas parce que nous n’avons pas nos rollers aux pieds que nous ne respectons pas la tradition !

La nappe à carreaux est installée, couverts équitables sortis et chacun déballe son butin : cake aux lardons et pruneaux, cake aux 3 agrumes, gâteau au chocolat, crumble et quelques délicieux nectars pour accompagner l’ensemble, chacun a déployé ses talents, aussi à l’aise sur des rollers que dans une cuisine !

Mais ce n’est pas parce que nous ne roulons pas ce soir que la conversation ne tourne pas autour du roller, à défaut de faire chauffer les cuisses, nous faisons chauffer les esprits : les 24 h du Mans roller.

Les discussions vont bon train.

Quel matériel ? Les avis sont partagés entre « il faut des grandes roues, une roue dépasse largement de la platine pour assurer dans la descente », « inutile, il suffit de bien écarter les jambes et descendre le centre de gravité et la descente le virage est large », chacun sa technique, son expérience et ses anecdotes.

Et la tente ? De l’avis des uns et des autres la tente 2 s ou 3 s de décat’ est top de chez top, du moins pour la monter mais pour la démonter ? Einh ? … On rigole moins.

Là encore chacun à son vécu du véritable cauchemar « de comment fait-on ? Nom de gneu de …fff » aux stratégiques qui ont étudié la notice et assisté à la démonstration du vendeur …

Bon ça paraît bien loin tout ça mais juin va vite arriver... Il va falloir songer à la préparation physique, là aussi chacun à son idée :
- le circuit sur Paris ? Ok pour améliorer sa technique mais c’est plat quoique pas mal pour s’échauffer avant une rando.

- Miser sur un parcours avec de belles montées et de magnifiques descentes pour les prochaines randos …Ce qui rappelle aux uns et autres diverses mésaventures et blessures : entorse, ampoule, les 24 h c’est du sérieux ! Il faut donner de son corps !!!

L’avant et l’après de l’avis des « anciens » être en RTT le lundi est indispensable parce que lundi d’après les 24 H c’est repos obligatoire à moins d’avoir une réunion (enfin si on doit écouter seulement …) et arriver le vendredi c’est encore mieux pour profiter de l’aspect festif !

En conclusions : vendredi et lundi RTT, vendredi c’est la fête, on roule du samedi 16h au dimanche 16 h avec ses roller qu’on est bien dedans et ensuite ben c’est zombie jusqu’au mardi !!! Et paraît qu’on maigri même pas ;-) mais qu’est ce que c’est chouette les 24 H :D

revenir rubrique Compte-rendu 2008