accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-rendu 2008

On m’aurait menti....

Bon, puisque j’ai hérité du deuxième compte rendu en 2 semaines, il faut bien que je m’y colle. Alors que puis-je vous raconter d’autre qu’une histoire de blonde...

L’histoire, par exemple, de la blonde qui se dit un jour, que se serait bien de se remettre un peu au sport après une longue interruption, histoire de retrouver la forme et pourquoi pas la ligne...

Sauf qu’elle savait pas qu’en faisant « du sport » avec la dream team de Mardi C’est Roller, c’est tout le contraire qui allait se passer. En effet, le mardi 1er juillet dernier, nous nous donnons rendez-vous à Bastille, sur les marches de l’opéra (cette fois-ci c’était facile à trouver !) et en avant toute pour la Villette, avec un itinéraire donc seul Olivier à le secret - je n’imaginais pas qu’en partant de Bastille, pour aller à la Villette, j’allais me retrouver en bas de chez moi, à savoir à Montmartre ; et qui plus est devoir monter cette p... de côte, même en vélo, j’ai démissionné.

Nous arrivons donc à la Villette et dressons la table dans un coin magique, au bord de l’eau, éclairés par les lumières du parc, sous la chaleur estivale parisienne... Jusqu’ici tout va bien.... Il faut rappeler que le thème de l’Option +, était la banane.

Après un apéro musclé où finalement tout ce qui manquait était le doux breuvage de couleur prune plus connu sous le nom de vin – ha ces sportifs – on enchaîne par la super salade d’Isa Riz Banane, la mienne Lentilles, saucisson etc... Que du léger.

Et là c’est le drame : Tiramisu au pain d’épices d’Olivier. Aurait-il mis des substances favorisant la dépendance au point que je n’ai pas pu lâcher le plat ????

Et subtilement Isabelle rappelle que le repas n’est pas fini et qu’il faut garder de la place pour le reste !!! Et quel reste : bananes flambées par les bons soins de Pierrot (qui s’était trimballé tout le matériel dans son sac à dos), avec les p’tits raisins qui vont bien. Il était tellement émoustillé par les réactions des convives, aux anges, qu’il a même fait flamber la sacro sainte nappe rouge !!!

Et c’est pas le tout mais après il faut rentrer. Donc lourde de quelques kilos de plus (je pense que je n’étais pas la seule) je rentre péniblement jusqu’au point de départ (je m’étais dit qu’avec un peu de chance, la rando allait m’amener au pied de chez moi, et que je lâcherai subtilement la rando sur le retour mais même pas, l’itinéraire retour n’était pas le même qu’aller l’aller et en plus j’ai bien compris que ça ne se faisait pas – ensemble nous partons, ensemble nous rentrons pour reprendre les propos de notre ami Benoît Poelvoorde dans Les Randonneurs ).

Résultat de l’opération, depuis mardi je suis au régime carotte râpées et natation pour éliminer la randonnée roller !! On m’aurait menti à l’insu de mon plein gré ??? A ce rythme mon petit camarade devra trouver une autre motivation pour avancer... Et oui, il m’avait avoué que, comme il était derrière moi, ce qui l’avait fait avancer durant la dernière heure était de regarder mon postérieur !!!

Anne, la blonde bizutée deux fois... il n’y en aura pas trois 

revenir rubrique Compte-rendu 2008