accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-rendu 2008

Bon tout d’abord désolé pour ce compte rendu un peu tardif. Et oui, ca n’était pas prévu au programme… on s’était bien caché de me dire que c’était une tradition pour les petits nouveaux de se taper le rapport !!! Ah si je le retrouve, celui qui ma fourré dans ce traquenard, il aura de mes nouvelles lors de la prochaine rando… je plaisante bien sûr.

JPEG - 61.3 ko

Revenons à nos rollers, je n’ai pas compté le nombre de roulettes qu’il y avait ce soir là au pied de la colonne à côte du bistrot chez Prosper, mais pas moins de 15x3, euh ! 217:2x5p+cos ?4x15 bon bref une 100aine quoi, prêts à chauffer le goudron Parisien.

Le départ prévu à 20h20 s’est fait attendre par les demoiselles, il parait que ça fait également parti des traditions mais bon y’en a une qui est excuser car la belle demoiselle Anne fêtait son anniversaire.

Allez trêve de plaisanterie maintenant on s’échauffe et on part pour une rando de folie. Au début on pense que ça va être tranquille, on se dirige vers le bois de Vincennes respirer l’air frais de la nature tout se passe bien jusqu’au moment où l’on bifurque par une route où là, une pente de 45° de dénivelé nous attendait.

JPEG - 38.5 ko

Le gros moment d’hésitation, les freins vont il lâcher ? Non allez, on se motive on prend confiance et on y va et là hip boom floc Badaboum 2 mètres plus bas c’est l’éclatade. Là, je vous avouerais qu’en termes de confiance c’est mort, reste plus qu’à prendre les escaliers qui nous ramènent à la route plus bas. Bon allé on reprend son souffle et ça repart direction Paris Plage et oui j’vous ai pas dit mais pour la 210ème c’était rando au bord de l’eau et j’avais pris mon maillot.

JPEG - 52.4 ko

A ce stade de la rando, et oui il est déjà 23h, on ne pense plus qu’à une chose : Un couscous, une choucroute, une raclette, une merguez géante et 3 ou 4 parts de tiramisu en dessert. Ou alors une tarte aux pommes.

JPEG - 49.1 ko
JPEG - 57.1 ko

A mais oui, j’vous ai pas dit !!! Nous avons eu la chance d’avoir un porteur de tarte, chose assez rare à notre époque, désigné d’office au départ par le pâtissier en chef pour la maintenir en équilibre et en assurer la sécurité jusqu’à l’arriver (fallait pas qu’elle soit grignotée sur l’ trajet).

JPEG - 53.7 ko

Ca n’aura pas été faute d’avoir essayé de lui mettre des bâtons dans les roues pour en avoir un p’tit bout !!! Les derniers Km furent difficiles, mais bon l’appel des mouettes nous remotiva tous pour un dernier effort avant la pose.

JPEG - 56.2 ko

Celle-ci fait la réputation de cette rando et Oui, l’Option Plus, un mélange de convivialité festive, où tous les courageux de la soirée se réunissent autour d’un pique nique organisé où se croisent terrine de chevreuil, divers salades, charcuterie …Tiramisu (Hum qu’est ce qu’il était bon) une vrai tablé de gaulois sans les sangliers.

JPEG - 53 ko

Bon mine de rien ca demande un minimum d’organisation, faut pas oublier le tire bouchon, les couverts et l’assiette attention le tout version éco durable, faut pas oublier de préserver la nature en arrêtant de jeter sans cesse. Bon bref j’ai dû investir dans un couteau multifonction pour la prochaine rando pour éviter de me faire huer. Reste plus qu’à trouver une gamelle et un gobelet.

Pour finir ce bon repas nous avons arrosé comme il se devait l’anniv de Anne qui à eu la chance de souffler ses bougies en bord de plage en admirant les magnifiques monuments de Paris et en saluant les péniches pleines de touristes.

JPEG - 62.5 ko
JPEG - 55.3 ko
JPEG - 53.6 ko

Ce fut vraiment une bonne idée de se poser à Paris Plage, l’ambiance générale était conviviale avec les anciens qui jouaient à la pétanque, tous ses bars restaurants sur le long des berges tout cela respirait les vacances.

JPEG - 53 ko

Alors qu’on est dans un grand moment de détente et de convivialité la voix d’une hôtesse vous annonce qu’il faut plier bagage car Paris plage ferme ses portes. Et Zut on était si bien !!! Bon allez on replie la nappe et on rechausse difficilement nos pieds enflés dans les rollers pour parcourir les derniers mètres jusqu’à Nation qui m’ont parut interminables.

JPEG - 52.7 ko

La Rando s’est terminé vers 1 heure, j’étais tout en sueur, j’ai remballé mes rollers, chevauché mon scooter et pris une douche pour soulager mes douleurs.

revenir rubrique Compte-rendu 2008