accueil > Balades > Compte-Rendu > Compte-rendu 2009

Pascal, chef pâtissier ??

JPEG - 90.1 ko
La galette de notre chef patissier : Freluq’

Après moultes hésitations, pleuvra, pleuvra pas, (oui mais il a plus chez moi, a-t-il plu chez toi ? oui mais est-ce que la chaussée sera sèche...) et un désistement pour cause de teufeuse 2009 acharnée les 3 nuits précédentes, 6 patineurs patinèrent le 20 janvier 2009.

Cathy Flower Power, première arrivée mais comme elle était en retard de 5 minutes s’est fait une frayeur ayant cru que nous étions parti sans elle.

Puis vint Olivier qui n’avait pas encore roulé en 2009 et nos Bonnie and Clyde parisiens Isa & Pierro (la différence c’est que eux se font détrousser de leurs affaires).

Enfin votre rédacteur arriva.

Nous partîmes donc à 5 de la place du Chatelet descendant la Seine allant rejoindre notre galette des rois euh notre Pascalito national Place de la Concorde.

Trouble de la vue d’Olivier.

Pierro lui voit une roue aux 2/3 démontée. ???? ah bon.... c’est pas moi ?

Vaste débat pour savoir ou faire l’option plus. Je vote pour une majorité encore inexistante. Pas de trace ni de coup de fil de Géro qui pourtant avait prévenu qu’il viendrait. La mailing list avait pourtant été assez active dans la journée (les 2 Arno étaient sceptiques sur le temps, Alain nous signale que finalement il ne nous rejoint que pour l’option plus). (les mauvaises langues vont bientôt dire que l’on mange plus à MCR que l’on ne roule mais bon passons). Il doit y avoir aussi pas mal de frileux, parce qu’une majorité ne s’est dégagée rapidement que pour une option plus au chaud.

Après moults débats non agités, nous décidâmes finalement d’aller en direction de Nation par la rive gauche.

Remontée du boulevard Saint-Germain.
- 

JPEG - 65.8 ko
JPEG - 54.8 ko

- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 

Catherine qui ne s’arrête pas au bonhomme rouge au croisement de la rue des Saints-Pères et qui se voit adresser un coup de klaxon.... d’un taxi parisien, beaucoup plus confortable "assis dedans", que "couché dessus"

Quelques petits détours pavés du coté du quartier grec. Pierro et moi-même devant la librairie Eyrolles causons architecture et déco. Isabelle cherche une idée de sortie pour emmener sa cousine. sa copine

A l’IMA a lieu en ce moment l’exposition Bonaparte et l’Egypte, peut-être pas un thème pour des filles mais cette exposition est remarquable par son coté scientifique, c’est en effet à cette occasion que fut découverte la pierre de Rosette qui permit à Jef Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes zégyptiens. Je ne sais pas pourquoi, on prend un des plus court chemin pour aller à Nation, il ne fait quand même pas si froid. Certes Cathy a oublié ses gants et a un jean bien troué qui laisse passer le froid. Donc finalement on va toujours tout droit, même moi qui sort d’un pot arrosé avec mes collègues et des présentations sur les solution de messagerie (d’un grand opérateur télécom chez qui je travaille). Donc ce n’est pas un scoop, après l’IMA il y a la ménagerie du jardin des plantes et ses bonnes odeurs. 2 autruches à gauche, 2 autruches à droite et 2 octocycles devant qui se tirent la bourre. Pierro et Olivier sont les prénoms des 2 octocycles.

On poursuit toujours tout droit jusqu’au pont de Bercy puis avenue de France. Cathy nous parle d’une quiche dont on ne sait plus très bien si on l’a finalement vue ou pas. Redescente vers la Seine. Quelques bulles Astérix trainent par ci par là. Pierro et moi-même causons Ateliers d’artistes et Locomotive devant les Frigos et les Grands Moulins. Olivier est émerveillé par le Batofar.

Je propose du waterjump à Joséphine Baker. Pierro soutient que les fluos rouges étaient initialement blancs (mais nous n’avons à cette heure -ci encore aucune preuve) [...j’en apporterai la preuve dans pas longtemps...]

Rue Joseph Kessel. Quelques pavés de rien du tout. Nombreux clochards dans Paris dans des cartons. Faux-plat montant qui fatigue une petite partie de la troupe. Puis ligne droite jusqu’au 110 rue de Montreuil. Il n’y a malheureusement que 3 places dans l’ascenseur (et pas de lumière dans la cour). Et Alain nous attend tout en haut. Cathy ravie de voir son voisin de la vallée de l’Yvette. Pascalito qui se pose plein de question : mais comment Alain a-t-il pu rentrer dans l’appart avant lui, comment s’est il procuré le digicode ? A-t-il un double des clés ou bien l’appartement est-il toujours ouvert façon Maison Bleue ?

Option plus sans quiche mais avec super soupe au potiron, jambon de Bayonne, fromages, quelques vielles clémentines non corses, 3 bouteilles que la force herculéenne d’Alain a à peine suffi pour déboucher.

JPEG - 86.6 ko

Certaines personnes font remarquer que la vidéo de Philippe Katerine commence avec des chasseurs et non des paysans . Olivier me raconte son voyage au Maroc d’il y a 2 ans. Paraît même qu’il y a une descente à Agadir. Cathy nous explique sa passion et sa pratique du hokey sub-aquatique. .... (Alain nous décrit brièvement ce sport : " On croirait des poissons en train de se battre autour d’un morceau de pain. Mais bon ils ont l’air de s’amuser...." Et la France est championne du monde... " Pour les amateurs de sensations fortes, elle précise : "Comme autres disciples aquatiques vous avez le rugby sub aquatique"

Vaste débat sur les certificats médicaux et la sobriété des nageurs. Freluque fait la tortue qu’il a apprise à Hurghada. Alain part aux Pays-Bas pour du roller en mai, pays que semble bien connaître Olivier. La Finline aura lieu finalement en juillet mais sur l’ile de Gotland. Alain ne peut pas dévisser la platine de ses rollers Fila Nighthawk.

Malgré les pressions insistantes d’Isabelle, aucune fève capuchon de stylo n’est rajoutée dans la galette. Freluque est tout fier de nous présenter la dernière de ses pâtisseries. C’est lui qui l’a faite, il y a même écrit MCR dessus. Elle gonfle même au four ! Découpage, ingurgitation, champagne, succès.

JPEG - 48 ko

Freluq’

JPEG - 51.1 ko

tout ému

JPEG - 48 ko

à couper son chef d’oeuvre

- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 

Et redépart.

Ce n’est finalement qu’à trois sur sept que nous poursuivons la rando et roulons toujours tout droit. Nation, Diderot avec passage devant la caserne que j’avais murée il y a 9 ans, super trottoir de Surcouf, passerelle, puis piste cyclable jusqu’à hôtel de ville, nombreux travaux de BTP la nuit sur les trottoirs. Snif Catherine qui avait garé sa voiture sur l’ile de la Cité Snif Pascal qui avait garé sa voiture à Denfert. Je rentre donc seul chez moi espérant atteindre les 18 km promis par Olivier dans la soirée. (il n’y en avait que 11 entre Chatelet et le 110, petits joueurs en ce moment les MCR) Je croise quelques taxis et quelques piétons qui m’indiquent qu’il y aurait une rando roller dans Paris le vendredi. Passage devant le Bon Marché devant lequel se trouve mon ex-trottoir préféré à roller. Le primeur de la place Cambronne est toujours ouvert, il est 1h10. Je ne l’ai d’ailleurs jamais vu fermé en 8 ans de pratique de roller sur Paris, sa petite boutique est peut-être comme les Krogers américains ouvert 24 heures sur 24.

En conclusion, je dirai que 2009 s’annonce comme une bonne année, Catherine n’a pas perdu sa paire de roller, Pascal nous a montré ses talents cachés en pâtisserie et Olivier a organisé la plus sympa et la plus longue des randos que MCR a connu en 2009.

Quelle mémoire ce Gandalf , merci pour tous ces détails !!!!

"... mémoire exceptionnelle de Gandalf... ,enfin il a omit les détails sur la Gandalfette !" "Ah oui, la Gandalfette, elle est où dans ce CR ???? un oubli ?" "Mais oui la Gandalfette ! C’est énooooooooorme de l’oublier comme ça ! C’est marrant comme la mémoire est sélective, n’est-ce pas Philippe ?"

JPEG - 43.8 ko

Et oui, il pleure la Gandalfette notre petit Gandalf

revenir rubrique Compte-rendu 2009